Intro Price! Get Pixwell WordPress Magazine Theme with ONLY $59

Maladie de Charcot

Maladie de Charcot

Pied Charcot

Le traitement a trois objectifs : alléger le pied, traiter les maladies osseuses et prévenir de nouvelles fractures du pied.

Qu’est-ce que le pied de Charcot ?

Le pied de Charcot est une complication rare mais grave qui peut affecter les personnes atteintes de neuropathie périphérique, en particulier celles atteintes de diabète sucré.

Charcot affecte les os, les articulations et les tissus mous du pied ou de la cheville. Les os s’affaiblissent et peuvent se briser et les articulations du pied ou de la cheville peuvent se disloquer.

S’il n’est pas attrapé à son stade le plus précoce, les articulations du pied s’effondrent et le pied finit par se déformer.

Maladie de Charcot

Un pied déformé peut provoquer le développement d’escarres au niveau du pied ou de la cheville. Une plaie ouverte avec déformation du pied peut entraîner une infection et même une amputation.

Qui prend le pied de Charcot ?

Le pied de Charcot se développe chez les personnes atteintes de neuropathie périphérique. Il s’agit d’une condition dans laquelle les nerfs des jambes et des pieds ont été endommagés.

Les dommages provoquent une perte de sensation dans les pieds.

SYMPTÔMES ET CAUSES

Quels sont les signes du pied de Charcot ?

Au début, le pied est rouge, chaud au toucher et il y a un gonflement important de l’extrémité.

Qu’est-ce qui cause le pied de Charcot ?

Les chercheurs n’ont trouvé aucune cause unique au pied de Charcot. Mais certains événements connus créent les conditions propices à son développement.

Un événement connu courant est une entorse ou une blessure non reconnue. Parce que l’individu a une neuropathie périphérique, il ne peut pas ressentir de douleur ou d’autres sensations et la blessure peut passer inaperçue.

Si un os cassé au pied ou à la cheville n’est pas correctement traité, la déformation peut s’aggraver, entraîner des plaies au pied et une infection.

Maladie de Charcot

Le pied de Charcot a également été considéré comme une complication après une greffe d’organe chez les patients diabétiques.

(Cela est dû à l’utilisation de médicaments pour prévenir le rejet d’organes, qui ont également pour effet secondaire de provoquer une perte osseuse et des fractures.)

Lorsque le médio-pied est impliqué dans le pied de Charcot, la voûte plantaire s’effondre, ce qui arrondit le bas du pied.

C’est ce qu’on appelle une déformation du pied à bascule. Selon l’emplacement de la fracture osseuse, les orteils peuvent commencer à se courber sous des griffes ou la cheville peut devenir déformée et instable.

DIAGNOSTIC ET TESTS

Comment diagnostique-t-on le pied de Charcot ?

A ses débuts, le pied de Charcot est difficile à diagnostiquer. Les radiographies sont souvent normales. Si les rayons X et les tests de laboratoire sont normaux, le pied de Charcot est diagnostiqué en connaissant les signes de la maladie.

Le pied de Charcot est suspecté chez les personnes atteintes de diabète et de neuropathie périphérique et présentant les signes suivants :

Un pied rouge, chaud et enflé (sans ulcère du pied) et une augmentation de la température cutanée du pied affecté (par rapport à l’autre pied).

GESTION ET TRAITEMENT

Comment traite-t-on le pied de Charcot ?

Un diagnostic et un traitement précoces peuvent prévenir davantage de dommages et éviter les déformations et autres complications. Le traitement a trois objectifs :

Maladie de Charcot

alléger le pied, traiter les maladies osseuses (généralement avec un plâtre ; des bisphosphonates et d’autres suppléments sont parfois utilisés) et prévenir de nouvelles fractures du pied.

Traitement non chirurgical

Le premier et le plus important traitement est le repos ou le soulagement du pied affecté (également appelé « décharge »).

Au stade précoce du pied de Charcot, la décharge aide à prévenir l’inflammation et empêche l’aggravation de l’état et prévient les déformations.

L’appui protégé (marcher dans une botte de marche) dans les étapes ultérieures peut prévenir les complications de la déformation existante et éviter de nouvelles déformations.

Le déchargement peut impliquer de mettre le pied dans un plâtre, ce qui le protège et l’empêche de bouger.

Le patient porte généralement une série de plâtres ou un déambulateur amovible sur un total de 8 à 12 semaines.

Des béquilles, une genouillère ou un fauteuil roulant sont utilisés pour éviter de mettre du poids sur le pied affecté.

Le plâtre est changé plusieurs fois au fur et à mesure que le gonflement du pied diminue. Un plâtre reste sur le pied jusqu’à ce que la rougeur, l’enflure et la chaleur soient résolues. Après le retrait du plâtre, le patient reçoit une ordonnance pour des chaussures.

Les chaussures orthopédiques sur ordonnance s’adaptent correctement au pied et soulagent les points de pression pour éviter une blessure répétée et des ulcères.

Un appareil couramment utilisé est un marcheur orthopédique Charcot Restraint (CROW). Le médecin peut également recommander des changements dans l’activité du patient pour éviter d’autres traumatismes aux pieds.

Traitement chirurgical

La chirurgie est recommandée pour les patients qui présentent de graves déformations de la cheville et du pied, qui sont instables et qui présentent un risque élevé de développer un ulcère du pied.

De plus, si la déformation rend les orthèses et les orthèses difficiles à utiliser, une intervention chirurgicale peut être indiquée.

Maladie de Charcot

Après la chirurgie, le patient devra éviter de mettre tout son poids sur le pied de Charcot pendant une période prolongée.

Toutes les personnes atteintes du pied de Charcot doivent s’engager à porter des chaussures de protection et à prendre un soin particulier de leurs pieds pour le reste de leur vie.

L’éducation du patient et des membres de sa famille sur les soins préventifs des pieds et les signes à surveiller est un élément important de la prévention des problèmes futurs.

Quelles sont les complications du pied de Charcot ?

Une déformation de n’importe quelle partie du pied ou de la cheville peut provoquer des ulcères cutanés dus à l’os appuyant contre la chaussure ou le sol.

Lorsque le pied de Charcot affecte la cheville, l’articulation peut devenir instable ou « flasque » parce que le tissu a remplacé l’os dans l’articulation. Ce soi-disant «pied tombant» peut également causer des ulcères.

Les ulcères sont souvent difficiles à guérir en raison des complications du diabète, d’une mauvaise circulation dans les pieds, du fait d’être debout pendant de longues périodes et du développement d’infections.

Un ulcère infecté qui ne guérit pas peut menacer les membres et même entraîner l’amputation du pied ou même de la jambe.

PERSPECTIVES / PRONOSTIC

Quel est le pronostic (perspectives) pour les personnes atteintes du pied de Charcot ?

Toutes les personnes atteintes de diabète qui ont été traitées pour le pied de Charcot doivent bénéficier de soins réguliers des pieds avec un spécialiste du pied et de la cheville ou un spécialiste qui se concentre sur les problèmes de pied chez les personnes atteintes de diabète.

Ces spécialistes surveilleront les nouveaux changements liés à Charcot et à d’autres complications du pied liées au diabète.

Les patients qui ont le pied de Charcot pour d’autres causes doivent également faire l’objet d’un suivi régulier tel que recommandé par le médecin.